Le Top 5 des idées reçues en animation


« J’ai entendu dire que c’est interdit »,
« Il me semble qu’il existe une règle là-dessus »…
Stop aux légendes de l’animation !

 

« On a le droit de passer la nuit dans les locaux de l’accueil de loisirs »

Les locaux doivent être déclarés comme « locaux à sommeil », c’est une question de réglementation et de sécurité incendie.
Par contre il est possible d’organiser un séjour accessoire d’1 à 4 nuits (déclarés à la DDCSPP) et de planter les tentes dans le terrain de l’accueil de loisirs.

« Le jeu des chaises musicales et celui de la tomate (jeu de ballon) sont interdits. »

Il n’existe pas de liste noire d’activité interdit en ACM.
Attention aux jeux dangereux et aux pratiques violentes (qui ne sont pas des jeux ou des activités) comme « la tomate » (« jeu » d’évanouissement) ou le « foulard » (« jeu » de strangulation)…

« Un animateur stagiaire ou mineur n’a pas le droit d’encadrer seul un groupe d’enfants. »

Le statut de « stagiaire » ou de « mineur » n’implique en rien une diminution des responsabilités de l’animateur. Un animateur, qu’il soit stagiaire ou mineur, peut tout à fait encadrer seul un groupe d’enfants. La seule exception concerne les animateurs mineurs qui ne peuvent encadrer une activité sportive réglementée en ACM.

« Il existe une liste d’aliments « interdits » »

Hé non… mais les produits d’origine animale doivent provenir d’ateliers agréés et identifiés pour être consommés et des précautions supplémentaires sont à prendre concernant l’utilisation des œufs (voir le Bulletin n°14).

« Lorsque l’on est en groupe sur la route, on marche à gauche pour faire face au danger. »

Le code de la route détaille 2 situations lorsqu’il n »y a pas de trottoirs :
– s’il s’agit d’un groupe organisé en rang 2 par 2, les enfants doivent circuler à droite,
– s’il s’agit d’un groupe organisé en file indienne (l’un derrière l’autre), les enfants doivent circuler à gauche, sauf circonstances particulières (virage imminent, travaux…).
Attention : en cas de groupe très important (+ de 20 m) : séparer les groupes, avec 50 m d’écart.

Rubrique inspirée du Site Internet http://www.jurisanimation.fr/
et du livre « Comprendre et appliquer la réglementation des ACM » de Roslyne VAN EECKE (Le Journal de l’Animation)

idee